I. L’Histoire du Collectif Differents/Crew

Le Collectif Differents/Crew.(CD/C) est un organisme créé en 2020, regroupant des travailleurs indépendants, proposant leurs services dans deux domaines de prestations :
l’Audiovisuel et l’Art-Corporel.
Le but est de s’entraider avec la mise en commun des compétences de tous les membres, pour l’élaboration de projets professionnels ou personnels, à l’aide d’un système de règlement intérieur.
Il se peut que certains futurs membres puissent exercer leur passion sans proposer de service. Ils pourront néanmoins faire partie du CD/C, dans le seul but de travailler avec les autres membres en vue de produire des projets plus ambitieux.

II. Création du CD/C

À l’origine, le Collectif Differents/Crew est un groupe de danse créé en 2016 pour le Battle annuel du club de danse Takamouv, situé en France dans la ville de Lyon. Ce groupe a été créé par les danseurs :
·     Golden D. Sega (Trévor-Yves LOMBIONGO)
·     Atom (Tom ANGUIANO)
·     Mew (Oussama)
·     Raz-B (on ne connaît même pas son vrai nom)

Bien que Mew et Raz-B soient contraints de partir de leur côté en 2017, Trévor et Tom ont continué à danser ensemble. Tom a créé la première version du logo. Étant les 2 derniers membres du groupe, il décida d’inclure son visage ainsi que celui de Trévor sur le logo.
La danseuse Kim Beneyton, entra dans le groupe de danse par la suite, mais le quitta en 2018. La même année, le danseur et rappeur Naismo (aka Lil Gaus) intégra le groupe de danse.

Par la suite,Trévor eut l’idée de créer un collectif en mettant en place un règlement intérieur ainsi qu’une identité visuelle, et par la même occasion, faire une mise à jour de leur ancien logo dans le but de passer à un niveau plus professionnel. Et ainsi lier ses deux grandes passions : l'Audiovisuel et la Danse.

Trévor entama donc tout le processus de création du collectif. En effectuant dans un premier temps, de multiples emplois d’intérim pour acquérir le matériel nécessaire à son élaboration. Et durant plus d'un an, il travailla sur la charte graphique du collectif, son aspect promotionnel, ainsi qu'essayer de prévoir toutes les éventualités ou contraintes pouvant nuire à l'organisme. Tom lui apporta son aide sur certains points administratifs.
Cependant, la conception du site internet retarda très fortement le lancement du CD/C... sans entrer dans les détails.

III. L'Identité Visuelle du CD/C

·     Le Nom Differents/Crew :
Ce nom proposé par Trévor, remonte à l’époque du groupe de danse en 2016. Ce nom choisi par ce dernier, était en rapport avec le fait que lui et ses 3 autres partenaires, avaient un style de danse et physique, biens différents.

·     Le « s » de « Differents » :
En anglais le mot « Different » est invariable et donc ne prend pas de « s ». Cette lettre marque une fois de plus cette différence mais surtout la rupture des codes que les membres du collectif souhaitent véhiculer à travers certaines de leurs œuvres... en tout cas c'était l'excuse de Trévor à l'époque, pour justifier cette faute d'orthographe.

·      Le Tag « D/C » :
Cette abréviation située au centre du logo, fait référence au signe mathématique « Différent » (≠).

·      Le Signe avec les Mains :
Ce signe se nomme « Free Wings » ou « Les Ailes de la Liberté » et représente des ailes symbolisant la liberté de création.

·      Le Thème de Couleur Noir et Blanc :
Ces couleurs sont inspirées du symbole chinois « Ying et Yang » évoquant l’unification des oppositions.

·      Le Thème Hivernal :
Une pureté due à la blancheur de la neige, procurant une ambiance de couleur assez neutre et se fondant plutôt bien avec le logo. L’hiver est la saison préférée de Trévor, il s’en est donc inspiré.

·      Le Thème Ancien Asie :
Les films de combat asiatique ont bercé l’enfance de Trévor grâce à son père qui en était fan. Certaines séquences de combat se déroulant, en plus, dans des montagnes enneigées, firent une nouvelle fois une source d’inspiration pour ce dernier. Sans compter les musiques traditionnelles asiatiques accompagnant ces œuvres cinématographiques, qui sont aussi fort appréciées par Trévor.